J'aime Andreas ESCHBACH

Publié le par MiC

Non, public-chéri-mon-amour, il ne s'agit pas d'un acteur somptueux qui oserait faire de l'ombre à mon bô George. Andreas ESCHBACH est un auteur allemand de Science-Fiction [ah zut, je ne retrouve plus l'article où je t'expliquais la différence en SF et Fantasy].

De prime abord, la littérature allemande est un peu lourde à mes neurones. J'ai essayé, j'ai pas pu.
Lui, non.
Ouh là que nenni.
Je l'ai découvert par hasard, à la médiathèque que je fréquentais dans ma précédente vie. Que du bonheur !

D'abord  JESUS VIDEO. L'histoire d'un camescope retrouvé dans des fouilles archéologiques d'une tombe inviolée depuis deux mille ans, près de Jérusalem, un camescope qui ne doit sortir sur le marché que dans trois ans... Un camescope où a été filmé...

Puis  DES MILLIARDS DE TAPIS DE CHEVEUX. Je n'étais pas chaude pour le lire, mais la dame de la biblio a insisté. Et elle a eu raison ! Une planète ne vit que par le commerce de tapis faits de cheveux. Pourquoi ? Pour qui ? La fin est terrible. Là, c'est de la Fantasy.

Quand  est arrivé à la biblio, je me suis jetée dessus. Un régal ! Un homme vit retiré et solitaire dans un petit village en Irlande. C'est le dernier cyborg et sa réalité le rattrape. Des citations de Sénèque -à qui cet homme se réfère souvent- au début de chaque chapitre. Quelle découverte que Sénèque !
Ce livre-là, je l'ai offert à un ami_très_cher, et je compte bien l'intégrer à ma bibliothèque.

Puis il y a eu  STATION SOLAIRE. De la bonne vielle SF comme j'aime. Une station tourne à 400 km de la Terre, du sabotage, des meurtres, de l'action... et une scène d'amour en apesanteur si bien décrite que tu te retrouves l'oeil humide et dans le vague, à te dire que... humph

Ce matin, je viens de terminer  KWEST, trouvé à la bibliothèque d'EmeraudeVille. De la SF pure et dure: le commandant d'un énorme vaisseau spatial est atteint d'une maladie incurable qu'il cache à son équipage. Il est à la recherche de la planète des origines où il veut rencontrer Dieu, son équipage ne le sait pas... De l'aventure, de l'amour (si, si), de l'action, des descriptions de paysages étranges à couper le souffle. Franchement, je te le dis, du nan-nan ! Que ça me rappellerait les bons vieux Isaac ASIMOV, tiens !

En me reférant à ce site, il m'en reste 2 à lire. En attendant le prochain.
Et tu sais quoi ? Andreas ESCHBACH vit en Bretagne.

Commenter cet article

Ana 20/04/2008 11:59

Pratiquement terminé "Des milliards e tapis de cheveux" ; et moi qui ne suis pas fana de SF, je me régale ; Merci pour le conseil éclairé :)

MiC 21/04/2008 00:03


je t'en prie. je suis RAVIE que cet article ait servi à ça. pour précision ce livre est dans la limite entre la Fantasy et la SF. comment as-tu trouvé la fin ? j'y
repense de temps en temps. KWEST, qui se passe un millénaire avant "Les Tapis de Cheveux" fait référence à ce livre.
et si tu en a lu d'autres, n'hésite pas à nous le dire :-)


Anne-France 29/03/2008 13:18

j'ai lu Jesus Video et j'ai a-do-ré étant très férue de SF et de Fantasy... je ne savais pas qu'il en avait écrit autant... je vais zieuter ça de plus près ! Merci !

MiC 30/03/2008 15:14



régale-toi bien