Comment j'ai failli prendre un bain à la vanille

Publié le par MiC

Roh punaise, public-chéri-mon-amour, faut que je raconte comment j'ai failli profiter d'un bon bain.

Ça m'a pris au lever ce matin, je me suis dit "Dis donc, MiC, tu as une belle baignoire [si, si, quand même], tu as réussi à y installer une barre d'étagères quasiment à toi toute seule [merci à un des fistons de Paulette pour avoir scié un des éléments tubulaires], tu as ôté la paroi anti éclaboussure installée sur le bord de la baignoire [installée de l'autre côté de la pomme de douche... donc totalement inutile], tu as même gommé les traces noires sur le plafond [l'installation de la barre fut un tantinet rude], tu as investi dans un bain moussant à la vanille, tu as pensé à enclencher le chauffage, il serait temps d'en profiter"

Eau du bain à la bonne température, mousse parfumée à la vanille bourbon, produits adéquats sous la main, musique classique dans le poste, je plonge dans mon bain, je plonge dans mon livre [j'ai retrouvé ce bon vieux Pendergast] ... bien-être, calme et volupté. Mmmmmmmmm

Et
Bien sûr
Ding Dong

Oui,
Ding Dong.
Tu l'as bien compris :
La sonnette, ma sonnette !
On sonne à ma porte, ma porte à moi.
Ma porte à laquelle, depuis un mois que je vis derrière, n'ont sonné que ma voisine du dessous deux fois, celle du dessus une fois et la factrice des colis une fois.

Et ça insiste. Et ça tape.
Roudoudiou de Roudoudiou

Je me dresse, je rouscaille, j'enfile mon gros peignoir rouge foncé, le cheveu recouvert d'un masque au coquelicot, je dégouline, je grommelle, je mets de l'eau partout, j'ouvre.

Trois secondes, je me suis cru dans le 3ème MATRIX : un petit monsieur des clefs à la main [mais si, voyons, le maître des clefs] qui me propose de poser un oeilleton à ma porte pour 30 € contre facture. Banco, ça faisait partie de mes projets [un immeuble_de_haut_standing n'a pas d'oeilleton aux portes... mais comme la porte du bas est TOUJOURS ouverte, oui, je veux]. Il va chercher sa caisse à outils. Je me rince vite fait. Je remets mon peignoir et je fais la conversation au petit monsieur.

Six minutes plus tard, l'oeilleton est installé.
Le petit monsieur sort.
Je teste l'oeilleton.
C'est bon.

Ding Dong
Non ?
Si.

J'ouvre sans même regarder par l'oeilleton [je sais, je sais, râle pas : faut que je m'habitue]
Livaison UPS pour mes voisins du dessus.
Dans un immense effort de socialisation -quasi surhumain pour moi- je prends.

Que d'animation sur mon palier ! [je te rappelle que mon appartement est le seul occupé des trois du palier]
m'Agathe s'était réfugiée dans le plaid du cosy au premier Ding.
Pas folle, la bestiole.

Bref, au temps pour le bain Image hébergée par servimg.com "Après le bain" de BOUCHARD 

Allez, dis-moi donc dans le creux de l'oreille qui, Qui, QUI m'a lancé cette détestable malédiction ?

Publié dans EmeraudeVille

Commenter cet article

cathy 03/04/2008 08:02

pour les conseils en securité pour ne pas etre derangée, demandez à chéri, il doit bien avoir quelques loups en stock...

MiC 06/04/2008 23:39


et dans le mirador, je veux un grand brun aux yeux clairs !


Cath la Cigale 02/04/2008 21:33

La prochaine fois tu mets une pancarte sur ta porte : Mic au bain - Ne pas déranger sinon je mord...Tu verras tu prendras ton bain tranquille lol !!!

MiC 02/04/2008 22:03


tiens, ça me fait penser à un xxx que j'avais repéré il y a quelques temps... un Dragon Dream


MuP 02/04/2008 21:10

Promis, juré, craché : la malédiction ne vient pas de moi ! (attends, du coup, j'essuie mon clavier ...). Bon, finalement, je suppose que l'eau du bain était froide et que tu a dû vider la baignoire !!! La prochaine fois, mets un casque sur la tête : c'est efficace, tu n'entendras pas sonner !

MiC 02/04/2008 21:35


la prochaine fois, pourront tous crever. faut le faire, quand même !


Waldo 02/04/2008 17:36

30 secondes de bain... rends toi compte, quelle chance !ici aussi, belle baignoire... MAIS du fait d'une super brûlure, pas de bain pour moi... alors... même 30 secondes, JE PRENDS ! (et il était bô le ptit môssieur ?)

MiC 02/04/2008 21:34


un peu plus, mais trop bref. pas cool, la brûlure. navrée de l'apprendre.


Loïs de Murphy 02/04/2008 17:31

Une asociale qui ouvre à poil à un inconnu j'ai du mal à y croire à sa sauvagerie tu vois !

MiC 02/04/2008 22:03


mais j'étais pas à poil !!!


Myriam 02/04/2008 17:14

C'est pas moi en tous cas mais ton article m'a bien fait rire, quel style notre Mic ! "Inichmitable" (là il faut peut-être expliquer que c'est une allusion à une pub, qui ne passe peut-être pas sur toutes les chaînes, et qui cause de tartes flambées alsaciennes, d'un goût un peu zarbi, mais bon !).

MiC 02/04/2008 21:34


allons bon... de quelle pub parles-tu donc ?


Francis 02/04/2008 17:11

Tu es sûre que le petit monsieur, en te voyant au sortir du bain, n'a pas posé l'oeilleton dans l'autre sens ? ;-)

MiC 02/04/2008 21:34



mais heu, quand je vous dis que j'étais décente dans mon peignoir !



Anne-France 02/04/2008 15:33

Hé hé !!! c'est une loi: tu prends ton bain, tu es dérangée ! cherche pas ! c'est comme la tartine !Très belle illusration, quel corps magnifique cette MiC !!!

MiC 02/04/2008 21:33


ah ? il faut que je prenne des tartines dans mon bain..
voui, j'ai un corps d'albâtre splendide. et t'as vu les chaussons !!!


malilène 02/04/2008 15:07

et si t'essayais d'y retourner là maintenant avec du coton dans les oreilles pour lever la malédiction!!

MiC 02/04/2008 21:32


non point, mais je recommencerai. ha mais


Mirelha 02/04/2008 14:51

Eh ben, dis donc, le "petit monsieur" a bien dû se rincer l'oeil(-leton) et même les deux si tu lui as fait la danse des 7 voiles !!! Merci pour les photos ; je me mets à l'aquarelle la semaine prochaine !

MiC 02/04/2008 20:52


mais non puisque mon peignoir est d'une décence rare