MiC et la Sécu ... puis MiC et le pompiers (fais-toi un thé avant de t'y mettre)

Publié le par MiC

Te souviens-tu, public-chéri-mon-amour, mes conversations téléphoniques kafkaïennes d'il y a quelques mois [clic ici]. Eh bien ce matin, ça a failli la refaire, dis donc !

Or donc, je m'ai cassé le pied par deux fois. En allant à Toulouse, puis à Toulouse [voui, j'ai de la constance dans ma crétinerie] Silia est rôdée: hôpital, X-rays, charmants pompiers, plâtres, tout ça, tout ça.

Je te donne tout de suite ZE CONSEIL: aie toujours sur toi ta #¤@ de carte vitale. Car si tu as -sottement- omis de t'en munir le jour où tu as décidé de passer un (fort long) moment aux urgences d'un hôpital touristique...

Tu me connais, je suis z'honnête. J'avais donné ma vraie adresse à la cerbère qui m'avait accueillie à l'entrée [heureusement qu'il y avait les pompiers pour me dérider... fais-moi penser à te raconter, tiens]

Quelques semaines plus tard, j'ai reçu les avis de sommes à payer.
Que j'ai payées.
Puis j'ai reçu les attestations de paiement.
Que j'ai adressées à mon centre de Sécu.
Qui me les a retournées.

Allons bon.

Je lis tous les mots et je comprends qu'il me faut joindre "la feuille de soins sur laquelle devront figurer le nom du praticen, sa spécialité médicale ainsi que sa signature".
Voui, voui, voui.

Pour rappel, il s'agissait d'urgences.
Que c'est pour ça que Silia m'avait traînée aux Urgences de Purpan
Or, ils ne délivrent pas de feuille de soins, aux Urgences
Jamais de feuilles de soins quand tu vas à l'hosto en urgence [j'en sais quelque chose, entre les Kikis et moi...]

Je me dis que bon, ils sont fatigués à la Sécu [tous ces papiers, faut les comprendre] je vais me montrer aimable.
Parce que oui, je peux le faire !
Je prends le soin d'agrapher chaque "avis de somme à payer" avec son "attestation de paiement".
Et j'envoie.

Et ça me revient, dis donc !
Même punition, même motif.

Okay.
J'appelle l'hôpital.
Le service des urgences,
Qui me passe la caisse,
Qui me passe le service des sorties,
Qui passe à Trézéguet,
Qui passe à Zidane,
Qui...
Qui...

Okay.
Qu'à cela ne tienne.
Aux grands maux les grands remèdes
Je mets le réseau en route
Et
J'envoie mon dossier à Silia qui habite pas loin du tout [même que c'est elle qui m'avait emmenée à l'hosto. Tu me suis toujours, là ?]
Qui oublie d'emporter mon dossier quand elle a l'occasion de passer à Purpan [on n'est pas aidées, moi je vous le dis !]
Qui donc les appelle.

Voui, tu as bien compris : qui passe à... puis à... puis à....

Mais la Silia est pugnace, la Silia est persévérante
Elle arrive à parler au service qui lui dit "je sais !".
Et qui m'envoie des bulletins de situation.

Rah lovely !

Forte de ces documents, je me suis donc déplacée ce matin à mon nouveau centre de Sécu.
Et forte des expériences franciliennes, je m'étais munie d'un gros bouquin.
J'entre, j'insère ma Carte Vitale [
qui ne me quitte plus] et...

Ben c'est à mon tour, dis donc !
Même pas le temps de m'asseoir

Je commence à conter mon histoire à la demoiselle qui me reçoit, charmante, charmant décolleté...
Je présente ma carte vitale [
note à moi-même : songer à me la faire greffer sur le bras]
Je présente mon dossier, toujours tout bien tout agraphé.
Que la charmante demoiselle examine

Et les brasse dans un sens
Elle les brasse dans l'autre

Et elle me dit : -"Je comprends que ça ne passe pas, il n'y a pas le tampon "PAYÉ" sur l'avis de somme à payer.
-"L'attestation de paiement est jointe à chaque avis de somme à payer.
-"Oui mais il faudrait qu'il y ait le tampon PAYÉ sur les avis.
-... respire ... respire ... respiiiiiire
-"Et il faudrait qu'il y ait la date de paiement, parce que là j'ai pas la preuve que ça a été payé.
-"Bien sûr que j'ai payé, puisque vous avez les attestations de paiement jointes.
-"Oui mais il n'y a pas le tampon PAYÉ.
- ... respire ... respire ... respiiiiiire
-"Il faudrait que vous les appeliez.
-"Mais je l'ai fait ! J'ai même envoyé une copine directement à l'hôpital avec tous ces documents.
-"Ah ?
-"C'est pour ça qu'on m'a adressé les bulletins de situation.
-"Oui, mais ça ne suffit pas, il faut qu'il y ait le tampon PAYÉ.

Et là, va savoir ce qu'il s'est passé...
On a quitté le pays d'Absurdie !

-"Bon, on va dire que c'est bon."
-"Oh ?
-"Oui, c'est bon. Je vous fais confiance. Je les fais passer"

Limite je l'aurais embrassée !
Du coup, on a taillé la bavette : la vie en Région, tout ça tout ça.

Allez, comme tu as été sage, je te raconte l'histoire de MiC et les pompiers de Purpan

Image hébergée par servimg.com rêve pas, celui-là c'est que pour le plaisir des yeux

C'était non pas pendant l'horreur d'une profonde nuit, mais lors de ma première cassure de pied [je précise du pied parce qu'il y a eu la jambe, le bras, les orteils, le doigt... pas la tête - alouette !]

Je m'étais vautrée dans la parfumerie du 2F en prenant l'avion vers Toulouse.

Depuis, je fus longtemps interdite de parfumerie. J'ai maintenant le droit d'y aller, mais en liaison téléphonique, directe et constante avec -de préférence- Silia.

Ça avait fait "crac" dis donc... le monsieur Singapourien à côté de moi l'avait entendu [que même j'ai dû le rassurer, et en anglais!]
Mais la MiC est têtue et elle a pris son avion.

Je t'épargne les turpitudes qui ont suivi, dont la consultation par GSM avec Batman: cassure du 5ème métatarse.
Aux environs de 18h, Silia m'emmene à Purpan.
Me dépose à l'entrée des urgences pour aller se garer où elle pouvait

Faisant fi de l'élégance qui me caractérise, je claudique malhabilement vers les portes des urgences, sous le nez apatique, inerte et amorphe des internes et infirmiers en train de fumer leur clope!!!

Pour tout te dire, je commençais vraiment à en baver des ronds de chapeau
Les portes s'ouvrent
3-4 pompiers se retournent
Et se précipitent vers moi pour m'aider à atteindre la cerbère

Chaaarmants
Aimables
Rieurs
Prenez-en de la graine, crétins d'internes

Leur chef me demande -"Ben alors, qu'est-ce qui vous arrive ?
-"Je crois que je me suis cassé le pied.
-"Et vous vous êtes fait ça quand ?
-"Ce matin.
-"Hééé bé. Mais vous venez d'où, là ? [quand je te dis que j'avais une sale tête]
-"De Roissy
-"A cloche-pied, comme ça... Je comprends que ça vous ait pris tout ce temps !"

Eh ben tu le croiras, j'en ai rigolé quand même !!!

Publié dans EmeraudeVille

Commenter cet article

Francis 24/05/2008 14:09

Aaah le prestige de l'uniforme...

MiC 25/05/2008 15:56



suis sûre que même toi, si tu te présente à Pomette en tenue de pompiers, tu aurais droit... à la grosse marrade !



Momole 24/05/2008 09:53

As-tu songé à écrire un livre sur le joyeux monde de l'absurdie ???? je suis sure qu'il ferait un carton et toi des .... -heu cela m'a échappé ! - en or ! ;O))))

MiC 25/05/2008 15:55


oh non, ce blog me suffit.
le mot que tu cherches est "ovaires" non ?


Loïs de Murphy 24/05/2008 08:10

Ben ça vaut le coup tes emmerdes parce que tu les racontes vachement bien ! Le prochain pompier, il peut avoir de la moquette, please ? Les filles musclées et sans nichons j'ai du mal...

MiC 25/05/2008 15:54


d'accord avec toi : birk le glâbre.
j'ai rencontré une pompière quand y eu le feu dans les poubelles de Silia. ma foi.... ça fait rigolo d'entendre une voix féminine d'un gros uniforme comme ça !


Isa 23/05/2008 22:17

eh bien tu vois nous dans le nord (eh oui vive les chtis) on a presque les mêmes dégourdis (à mon avis il faut des études spéciales pour emmerder les gens).......j'ai du retourner 5 fois à la préfecture de lille pour avoir la carte grise du véhicule que je venais d'acheter! mas comme à chaque fois c'était des intermédiaires différents il manquait là une signature, là un papier, là une cachet de la société.... j'ai du mal à croire qu'ils font le même travail, le pire c'est les 2 à 3 heures d'attente (eh oui Mic ils sont plus rapides à la sécu....)Sinon j'ai subitement des envies de pyromanie moi..... (lol)

MiC 25/05/2008 15:53


ben ça fait avancer le point de croix, non ?
mets le feu à la préfecture, tu feras d'une pierre deux coups. héhéhé


Waldo 23/05/2008 20:20

Et bien !!!! je me marre mais bon ! quand on est dedans on a envie de mordre non ?quant aux pompiers... je veux le même que sur la photo ???

MiC 25/05/2008 15:52


faut traverser l'Atlantique, ma petite dame !


cherlyly 23/05/2008 20:12

Excellent!!! Punaise!!! La "chute" est très très bonne!!! Je viens de faire sursauter ma maisonnée avec mon éclat de rire!!! Que c'est bon!! Merci!!!;0)

MiC 25/05/2008 15:51


elle t'en prie


Francoise 23/05/2008 20:04

Dommage collatéral:  crampe au bide ... de trop rire! Mais j'ai pris des notes: donc, appeler les pompiers, et à l'hôpital foin des internes, demander directement le docteur House.

MiC 25/05/2008 15:51


roh punaise, si je pouvais le coincer dans un coin de couloir, celui-là


Anne-France 23/05/2008 19:14

La France ne serait pas la même sans sa paperasse ! et ses pompiers ! toujours un mot sympa pour détendre l'atmosphère !

MiC 25/05/2008 15:51


je les aime trop !


Martine27 23/05/2008 18:57

Note à Mic. La prochaine fois préparer un tampon PAYE en patatogravure, le sécu n'y verra que du feu. En parlant de feu, vivent les pompiers, sont tous sympas comme ça (si, si, c'est la fille de pompier qui parle là !)

MiC 25/05/2008 15:50


je confirme : je n'en ai jamais rencontré de pas sympa ! et je ne parle pas de ceux qui se déshabillent devant Silia.....


cathy 23/05/2008 18:26

sympa et bravo pour avoir fait plier la sécu.Moi ma carte vitale.. je dors avec si vous voyez ce que je veux dire....Ca me rappelle plein d'histoires qu'il faudra que je vous conteBisesNB : envoyer moi votre adresse sur mon mail pro svp !NB 2 : tiens le password est "Z3Q" si je zozotais...

MiC 25/05/2008 15:42



je n'ai rien fait plier, j'ai profité de cette humanité qui règne en région.
3 ?



massaya 23/05/2008 18:14

PDR !!!!!

MiC 23/05/2008 18:22


because les pompiers ou la Sécu ?