Baignade en Afrique noire - dernier jour du mois

Publié le par MiC


L’histoire de cette fin de mois se passe au fins fonds de l’Afrique Noire, au bord du fleuve Congo.

Il a fait chaud, très chaud. Le soleil splendide se couche, la soirée est rouge. Après une journée passée à avaler de la poussière en regardant des éléphants s’ébattre dans un lac de boue et des lions vautrés sur les branches basses d’arbres rachitiques, des touristes dégustent un apéritif dans leur lounge. Installés dans de confortables fauteuils couleur crème, ils ont vue sur la splendeur du fleuve où quelques crocodiles baignent furtivement, aux aguets.

Plus personne ne parle. Tous profitent de cet instant magique.

Sous leurs yeux, dans un silence respectable qui laisse la part belle aux bruits de la nature, une antique Rolls Royce vert olive roule sur le sentier le long du fleuve. Elle s’arrête. Un chauffeur en descend, contourne le sublime véhicule, ôte sa casquette et ouvre la porte arrière. En descend une très vieille dame. Elle est en maillot de bain, porte une capeline et un drap de bain visiblement griffé. Elle s’approche du fleuve, y trempe un orteil puis jette le drap de bain et s’élance dans l’eau.

Les touristes se dressent et retiennent tous un hurlement de terreur, conscient que cela pourrait affoler les crocodiles. Ils se tournent vers les membres du personnel qui leur indiquent par gestes qu'il leur faut se calmer.

La vieille dame fait quelques brasses puis ressort. Elle porte toujours sa capeline. Elle fait quelques pas…  reprend le drap de bain et se sèche. Les crocodiles rodent dans l’eau mais, curieusement, ne font pas mine de se jeter sur cette proie un peu rachitique mais pourtant accessible.

Une fois sèche, la vieille dame tend le drap de bain au chauffeur, toujours respectueusement collé à la voiture. Elle remonte dans la Rolls Royce. Le chauffeur entre à son tour dans le véhicule qui démarre et disparaît.

Les touristes sont sous le choc, totalement estomaqués.

D’un bloc, ils se tournent vers le responsable du lounge qui les a rejoints. Et qui leur dit : "Ah, je vois que vous avez eu le plaisir exceptionnel d'assister au bain de Mme LACOSTE"

 




A part ça ?
Voui, public-chéri-mon-amour, nous sommes samedi et ce fut Marché des Lices : un oignon jaune [
croirais-tu qu'il y en a aussi des rouges et des blancs?] un poireau, 500 grammes de carottes, un bouquet de fleurs et... ... mais oui... un fromage de chèvre doux et crémeux. et doux. mmmmmm

Ah oui,
Si tu aimes la B.D., tu peux suivre les 24heures de la B.D. à Montréal. Boulet -que j''aime bien ce qu'il fait- en cause sur son blog [fais pas ta blonde et clic où ce que c'est souligné]

Commenter cet article

mickael conan 01/06/2008 13:29

Bonjour Je trouve ton blog génial j'aimerait vraiment avoir ton talent bravo ton blog déchir grave pourrait tu me donné des petit conseil pour savoir un peut déssiné? en espérant avoir une réponse de ta parje te dit a bientot j'espere?
Voici Mon EMAIL  michael.conan@hotmail.fr

MiC 01/06/2008 16:27


m'est avis que tu t'es gourré de blog, mais tu oses faire ta pub et c'est pas si mal. courage !


Jacques 01/06/2008 11:05

pas mal l'histoire! très captivante...

MiC 01/06/2008 16:25


hey les filles, un nouveau !


Francoise 31/05/2008 21:08

"doux" et "crémeux".... je vois....et ce n'est pas un croco vert!

MiC 01/06/2008 16:25


ah ben le samedi matin, on ne rigole pas !


MuP 31/05/2008 19:28

Sur le coup, j'ai cru que tu avais quitté Emeraudeville pour partir en Afrique !!!

MiC 01/06/2008 16:24



non mais dis donc, je suis vieille oui, mais je n'ai pas de Rolls !!!



Anne-France 31/05/2008 16:51

oh la chute ! pas mal du tout !Doux, crémeux... mmmm !Bon week-end !

MiC 01/06/2008 16:23


doux et crémeux, mon petit plaisir du samedi.