Matin difficile, très difficile

Publié le par MiC

Je te raconte aujourd'hui l'histoire [ben oui, c'est le dernier jour du mois, voyons] d'un monsieur qui se réveille dans son lit conjugal, seul, un samedi matin. Il ouvre un œil dans une quiétude de bon aloi. Il ouvre l'autre, et là… les choses se compliquent. La tête lui tourne. Il a la nausée. Il se souvient. Le pot d'adieu du directeur commercial, commencé au boulot et continué dans un bar, et puis… et puis…

Il ne sait plus. Il repousse la couverture, se dresse. Oh… ça tourne ! Il s'assoit au bord du lit en essayant de se souvenir ce qui a bien pu se passer après le bar. Parce que ça, il s'en souvient. Le bar, les tournées à la bière. Bière blonde, bière brune, bière rousse... Et puis… et puis…

Il regarde autour de lui. Ses affaires sont pliées sur la chaise, ses chaussons sont à ses pieds. Et il sent confusément que ceci n'est pas la suite logique de ce qui s'est passé. Alors…il y avait eu le gin, la whiskey, puis… puis….

Oh mon dieu ! La boite à strip-tease !

Tout lui revient : la virée monstrueuse avec les collègues. Jusqu'à pas d'heure. Les filles en mini-bikini. La tequila. Les filles sans bikini. La vodka. Le retour en taxi parce qu'il n'arrivait même pas à ouvrir la porte de sa voiture. A quelle heure était-il rentré ? 3 heures…

Et nous sommes samedi. Il aurait dû être debout à 8h, laver la voiture et la préparer pour que son épouse aille faire les courses. Il n'a rien fait. Rien.

Oh mon dieu… Il est mal, il est très mal.

Il quitte la chambre, avance dans le couloir. Ses chaussures y sont rangées. Son attaché-case est posé dans l'entrée. Il se précipite dans la cuisine où son fils prend son petit déjeuner, quasiment vautré dans son bol de céréales, comme tous les matins.


-"Salut, grand
-"Ouais, salut, répond l'ado, hilare derrière sa frange qui trempe dans le bol de céréales.
-"…
-"Alors… ça va mieux ?
-"Heu, comment ça, ça va mieux ?
-"Oh arrête, t'es rentré dans un état, cette nuit. Roh la la ! Qu'est-ce que j'me suis marré !
-"C'est bon, ça va.
-"Non mais alors, c'était grave fun.
-"Ah ?
-"Non mais alors, trop pas comment ça l'faisait.
-"Bon…
-"Non mais alors, trop bien, j'te dis
-"Et ta mère ?
-"Quoi, la reum ?
-"L'appelle pas comme ça. Elle va comment ?
-"Ben super bien, figure-toi. Elle m'a dit d'pas faire de bruit pour pas te réveiller, dis donc.
-"Ah bon ?
-"Elle était toute guette, ce matin. Même cette nuit en nettoyant le vomi dans l'couloir.
-"Oooh non.
-"Ben j'ai pas trop compris, en fait….
-"Vas-y, raconte.
-"Ben elle était trop fumasse quand t'as voulu défoncer la porte. Ça nous a sorti du lit grave pénible. Et puis j' te dis pas comment elle s'est mise à hurler quand t'as dégueulé sur la moquette.
-"Roh la la. Je suis mal avec ta mère, je suis mal, là.
-"Ben non.
-"Non ?
-"Non, j'te dis.
-"Allez, continue
-"Ben elle t'a ramassé, et puis elle t'a traîné dans la chambre. Moi j'suis resté au bout du couloir tellement ça chlinguait trop. Des plombes, ça a duré. J'étais mort de lol. Puis elle t'a désapé. Et ça a pas été simple parce que tu voulais pas, tu voulais l'faire tout seul.
-"Oooh non.
-"Et puis quand elle a voulu t'enlever ton caleçon, tu t'es mis à gueuler comme un âne. Alors elle a arrêté de crier, elle t'a couché, elle t'as passé le gant sur la tronche, elle t'a fait un bisou sur le front et elle a tout rangé, tout nettoyé !
-"Oh ?
-"Comme je t'le dis.
-"Mais j'avais dit quoi ?
-"Pas compris…
-"Souviens-toi, grand, fais un effort.
-"J'me souviens, mais j'ai pas compris. Surtout que tu l'as insultée, quoi.
-"Hein ?
-"T'as crié : me touche pas, salope, j'suis un homme marié, moi !"

Image hébergée par servimg.com
Tu noteras que je me suis fait un plaisir à de ré-écrire cette adorable histoire.

Commenter cet article

Martine27 01/07/2008 18:41

Bon c'est vrai ça méritait un traitement de faveur. In vino veritas ! Dieu merci mon héritier ne cause pas la France comme ça, ça vaut mieux parce que j'aurais méchamment du mal à suivre !

MiC 01/07/2008 20:35


voilàààààààà c'est ça la formule que je cherchais pour en faire le titre. pffffff
pour ce qui est du causer ado, on s'adapte très bien


Waldo 01/07/2008 18:38

j'la kiffe grave ton nistoire

MiC 01/07/2008 20:27


trop pas, j'te dis


Loïs de Murphy 01/07/2008 08:34

En effet, j'aurais nettoyé le vomi sans moufter moi aussi :o))Les dialogues de l'ado sont hyper crédibles, je sens une inspiration à la source !

MiC 01/07/2008 20:26



les matins ado, c'est du vécu



cathy 01/07/2008 05:29

morte de lol, grave !

MiC 01/07/2008 20:26


trop pas !


nadine 30/06/2008 23:16

SYMPA l'épouse, et tolérante, celà méritait bien un bisous le "touche pas..."trés amusante ton histoire.merci, nadine

MiC 01/07/2008 20:26


elle t'en prie


nanou 30/06/2008 21:52

bonsoir,il s'en est bien sorti bonne soiréeamitiés champenoisesnanou

MiC 01/07/2008 20:26


il était bourré, donc sincère


Francis 30/06/2008 21:31

Une phrase à se rappeler, ça peut servir, on ne sait jamais lol

MiC 01/07/2008 20:25


oh que oui !


tatie grenouille 30/06/2008 21:15

Merci pour cette blague, je me marie bientot!!!Et encore merci pour ton blog avec de trés jolies photos!!!A trés bientot!!!

MiC 01/07/2008 20:25


tu sais quoi faire quand il rentrera saoul un soir.........


Anne-France 30/06/2008 21:10

Excellente !!!!

MiC 01/07/2008 20:25


oui, je trouve aussi