Jeff Goldblum est Raines et je ne lui en veux pas

Publié le par MiC

Un feuilleton discret, un policier un peu étrange, un mélange de Cold-Case et Monk... Les enquêtes de l'inspecteur Michael RAINES

Image hébergée par servimg.com sur Canal+ le jeudi soir après 22h

Imagine un peu, public-chéri-mon-amour : Jeff GOLDBLUM toujours aussi dégingandé, tranquille [le doublage français n'est pas trop mauvais] incarne un inspecteur qui a la curieuse faculté de voir apparaître les victimes des meurtres sur lesquels il enquête : il leur parle, ils lui répondent. Ces conversations ont souvent lieu dans sa voiture [que s'il apparaissait dans Carlos, je ne lui ferais pas la conversation longtemps... héhéhé] Il se rend compte que ça n'est pas normal et consulte une psy -jouée par une Madeleine STOWE liftée comme jamais [elles ne savent pas s'arrêter] car il doute de ses facultés mentales, mais continue d'enquêter brillamment.

Une saison de 7 épisodes... et c'est tout !

Une série un peu différente, mais calme et sans hémoglobine.
Donc sans succès.
Rageant, non ?

En tout cas, si tu en as l'occasion, tâche de ne pas louper ces quelques épisodes. Il y règne une atmosphère décalée qui me plait bien.

Ceci étant, il me faut te raconter que je ne suis pas rancunière.
Parce que Jeff GOLDBLUM m'a valu un malaise homérique.

Je te raconte ?
Tu y tiens vraiment ?
C'est que voilà bien longtemps que je n'ai pas sorti mon clavier spécial prose à mon public-chéri-mon-amour

Bon d'accord.


J'avais été [mon blog, ma conjugasion, s'pas] voir LA MOUCHE aux Halles avec futur-ex-DH, à sa sortie, en janvier 1987. Je te parle du film, pas d'une exposition scientifico-naturelle [faut tout te préciser, toi, hein ?] J'habitais à l'époque un petit studio juste derrière Les Halles. Grand événement que ce film... Tu t'en souviens peut-être. C'était, j'y tiens, un très bon film [je parle du premier, bien sûr] Fin de la séance, les lumières se rallument, la salle vraiment bondée se vide péniblement de son public. Nous étions dans la salle n° 1, la plus grande, la plus belle: son THX et tout le toutim. A cette lointaine époque, je te le rappelle, pas de pop-corn au cinéma. On ne peut donc incriminer l'incident suivant à une fatigue olfactive....

Les salles en ce temps-là déversaient les spectateurs devant les suivants. Un monde fou attendait, tu t'en doutes.
VLAM !
La MiC tombe dans les pommes devant tout ce monde !

Pas le "ouh - tiendez-moi - la tête me tourne" mais le bon vieux "extinction des feus - coupure du son et de la lumière".

Bien évidemment, personne n'a bougé [les gens, cette humanité qui me débecte - mais ça tu l'avais compris] Futur-ex-DH, un peu pété de rire et beaucoup gêné que je me donne ainsi en spectacle, me tapote les joues, évite dieu-merci de me lever les jambes à la verticale, me remet laborieusement debout et lance aux gens qui me regardent vaguement "C'est un bon film... La preuve !"

Je n'en ai pas voulu à Jeff.
Je ne suis pas rancunière.

Publié dans la loi des séries

Commenter cet article

Bertrand 19/08/2008 09:38

La Mouche aux Halles ?Tiens, c'est bizarre, je ne me souviens pas de cet épisode là...

MiC 19/08/2008 19:51


hihihi un épisode fashion avec chute des corps


Martine27 15/08/2008 19:00

Je n'ai pas canal + dommage il me paraît super sympa ce feuilleton. La Mouche je ne l'ai pas vu mais j'ai lu la nouvelle, pas mélancolique il faut le dire

MiC 16/08/2008 14:49


j'avais lu la nouvelle, j'avais vu le premier film, et j'ai trouvé que vraiment, cette version leur rendait un bel hommage. GOLDBLUM est impressionnant dans son
obsession.


Anne-France 15/08/2008 11:33

Et là je vais t'avouer un truc : j'ai jamais regardé la Mouche ! ça m'attire pas du tout !Et pourquoi tu as eu ce malaise ?

MiC 16/08/2008 14:49


ben parce que j'ai eu une belle trouille, tiens !


suzychris 15/08/2008 09:01

j'en ai vu quelques épisodes quand ça repasse l'apres midi,j'adore!!!je suis deçue de lire que ça ne continue pas

MiC 16/08/2008 14:48


me too