Tu le savais, toi, qu'Antoine de Caunes écrit des polars ?

Publié le par MiC

J'ai découvert ça à ma biblio samedi dernier : Image hébergée par servimg.com
C'est un second, dont j'espère sincèrement qu'il n'est qu'un deuxième.

Figure-toi, public-chéri-mon-amour, que je suis présentement dans cette salle période où les livres ne me plaisent pas. Je les commence et je les pose. J'ai tâté du danois, de la SF, du polar... pfff... Rien à faire, je ne les finissais pas. Et puis cette découverte sur les étagères de la biblio d'EmeraudeVille que je viens de refermer, et qui m'a tant plu que je partage avec toi, petit(e) veinard (e).

C'est l'histoire d'un détective privé new-yorkais [eeeh oui, on y revient toujours] Sam Muchinson dont le meilleur ami se fait massacrer atrocement. Dans le cadre de l'investigation qui s'ensuit, il traverse l'océan Atlantique et retrouve son ami.. .. .. Antoine de Caunes himself !

C'est drôle, c'est percutant et c'est bien écrit .
Tiens, je te fais-lire quelques extraits :

Sam est beau garçon, belliqueux et téméraire [cocktail gagnant] C'est lui qui raconte l'enquête dans un style bien à lui, celui qu'on attend de tout polar noir & blanc, et mène une vie bien évidemment tout à fait trépidante.

Ce bon vieux Sam fait son métier de détective "Son histoire, contrairement à lui, tenait debout", mais sait se protéger "Mais s'il est vrai, comme dit le proverbe, que prudence est mère de sûreté, moi, de sûreté, je ne connais que le cran de mn .38 spécial". Il ne rechigne pas à la bagarre "Quant au vigile qui tenta de s'interposer au rez-de-chaussée, je peux ici témoigner en mon âme et conscience que ses dix jours d'arrêt de travail, consécutifs à notre bref croisement, furent on ne peut plus justifiés". Et avouons-le, il est belliqueux... et plein d'humour "Je redoublai l'ire vengeresse des seconds qui s'abattirent sur moi comme des chacaux sur un chevaux mourant, ou des chacals sur un cheval à l'agonie, je ne sais pas, je ne sais plus."

Son ami Tony a une émission télé culinaire mais Sam est plutôt hermétique aux finesses de la cuisine française "Telle une obéissante geisha, je me pliai illico à ses désirs, avant de m'installer en face de lui avec mon assiette sur laquelle je vidai la moitié d'un flacon de tabasco.
- Vous avez encore un estomac ? s'inquiéta-t-il.
- Il est comme mes balles. Blindé"

Comme on peut s'y attendre, Sam a une conduite... très personnelle, au grand dam de ce malheureux Antoine "Tony se tenait maintenant accroché à la poignée de la porte comme s'il s'était trouvé à bord d'un hélicoptère piloté par Rays Charles"

Note, public-chéri-mon-amour, que je ne te le fais pas façon accroche-de-film où les meilleurs extraits sont dans la bande-annonce.
Tout est à l'avenant !
Si tu en as l'occasion, lis-le, ça te secouera les zygomatiques. Ne serait-ce que pour la galerie de personnages dont aucun n'est épargné.

Allez, un dernier pour la route :
"[...] Tony qui claquait des dents
- Ça va ? m'inquiétai-je.
En murmurant, comme s'il s'était trouvé dans un confessionnal, il me confia :
- Ambrose Pierce a dit "Le couard a peur avant le danger ; le lâche a peur pendant le danger ; le courageux a peur après le danger"
- Et alors ?
- "Faudra que je lègue mon corps à la science. J'ai l'impression d'être les trois à la fois."

Commenter cet article

Anne-France 30/09/2008 11:07

Monsieur N pardon : http://fr.wikipedia.org/wiki/Monsieur_N.et là il va sortir Coluche... mais lis sa bio tu seras surprise :http://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_de_Caunes

MiC 30/09/2008 21:45


oui, oui, indeed. merci pour ces infos !!!


Anne-France 28/09/2008 16:48

il a réalisé N voyons !

MiC 29/09/2008 20:11


hé ? vas-y, dis m'en plus...


Myriam 28/09/2008 14:44

Les polars je ne savais pas mais j'ai déjà lu un bouquin de lui qui date (bibliographie du groupe Magma)... Je crois qu'il est plus à sa place dans ce rôle que dans celui de réalisateur (c'est mon avis).

MiC 28/09/2008 16:46


il a réalisé quoi, ce garçon ?


Mère 28/09/2008 11:24

Allons, allons, ma chère fille, il faut un petit peu de patience dans la vie ! Millénium, c'est absolument génial, mais ... ça se mérite ! J'ai eu un peu de mal àrentrer dedans, moi aussi, mais une fois que c'est fait, quel plaisir ! En toutes choses, il faut des préliminaires, l'ignorez-vous ? Le confit de canard nécessite une préparation assez longue, mais vous aimez, non ?De mon côté, j'essaierai De Caunes, vous m'avez mis l'eau à la bouche ... ça me fait penser que je n'ai pas mangé de confit depuis quelque temps, moi !

MiC 28/09/2008 16:46


des clous : faut un "fit" (pour utiliser un terme à la mode) dès le départ ou rien. et pour le confit de canard, j'ouvre des boites, moi !
nan je sortirai pas
d'abord
je suis juste sur le pas de la porte par hasard


Mirelha 27/09/2008 19:42

Ah, ben, non ! alors je vais me le faire offrir pour mes ...quelques printemps ! Au fait, je reçois ta "nious" deux fois, c'est pas que ça me gêne, mais c'est drôle ! Bonne fin de semaine. 

MiC 28/09/2008 16:45


emprunte-le à la biblio, plutôt. la double-com, sais pas pourquoi.... mystères de la technologie moderne


cathy 27/09/2008 17:58

ah ouai ??!!

MiC 28/09/2008 16:44


t'as qu'à voir !


Anne-France 27/09/2008 17:31

Oup's t'as pas aimé ! ouille ! bon ben... à+ !et au fait, la musique où ça en est ???

MiC 28/09/2008 16:43


je me penche sur la musique la semaine prochaine : j'ai retrouvé les frissons de l'ouverture d'Egmont !


josette76 27/09/2008 13:56

mission réussie : je cours acheter ce bouquin. bisous.

MiC 28/09/2008 16:41


emprunte-le d'abord, voyons ! quand tu l'auras lu, tu nous dis ce que tu en penses ?


Anne-France 27/09/2008 13:43

Non tu me l'apprends ! et ça donne envie !et tu as lu la trilogie de Millénium ? je te les recommande on les avale !

MiC 27/09/2008 13:48


ne me cause pas de cette niaiserie ! j'ai arrêté à la 50ème page. parce que le principe du "il faut tenir les 150 premières pages pour accrocher", c'est non. faut me
séduire de suite, moi !