Trésor crucifiliste

Publié le par MiC


Sache, public-chéri-mon-amour, que Mère avait apporté dans son coffre de voiture un baluchon

Image hébergée par servimg.com

Ce type de baluchon, moi, j'adore.
Parce que j'ai déjà eu l'occasion d'en hériter d'un.

Et il s'agit bien d'héritage, et pas seulement d'héritage de biens matériels...

Ma grand-tante était crucifiliste, elle aussi. Elle brodait des miniatures sur gaze... de petites merveilles [note à moi-même : photographier les miniatures pour faire baver les brodeuses de mon public] Dans les objets qui étaient dans son armoire, se trouvaient des fils, des modèles Berlinois peints, des miniatures sur gaze, des mini albums Sajou quasi déchiquetés à force d'être utilisés, quelques livrets DMC, tout ça...

Mère m'avait passé un gros baluchon en tissu madras tout poussiéreux trouvé parmis les biens hérités, dont elle se doutait que le contenu ne pouvait intéresser que mon auguste et rousse personne  [hélas, pas d'APN à cette lointaire époque] Voilà pourquoi je me doutais de ce que contenait ce baluchon-ci :

Image hébergée par servimg.com

Ça le fait, hein............

Bon, effectivement, je vois la plupart de mon public-chéri-mon-amour lever un sourcil surpris devant un tel enthousiasme pour un tas de petites choses surannées... sauf si tu es crucifilite !!!  [comment disait Stendhal, déjà ? "To the happy few"

Pour l'anecdote, le premier baluchon contenait des fils DMC dont certains n'existent plus [le 456... praliné avec une pointe de cacao] il contenait aussi des étiquettes de Dame de France et du Monoprix du cours d'Alsace-Lorraine à Bordeaux où ma grand-tante se fournissait, des fils en vrac, des tombereaux de fils, dans des pochons en papier tout doux à force d'âge, des fils sur cartonnettes "maison" avec les n° écrits au crayon de sa main. Et dans ce baluchon-là, il y avait... il y avait... des fils de soie... PLEIN de fils de soie.

Des vrais, des splendeurs, des fil de Soie d'Alger et autres, présentés en vrac, présentés en tresses, aux couleurs chatoyantes et délicates, si doux... [JJG, sors de mon corps] Tiens, je ressors ceux que Silia et moi avions poupougnés, triés, démêlés, rangés. D'accord, d'accord, je sors l'APN pour te faire-montrer :

Image hébergée par servimg.com

Ma grande-cousine -qui sait encadrer avec élégance- en avait mis quelques-uns en valeur :

Image hébergée par servimg.com

Simple et efficace, n'est-il pas ?

Ce cadre est dans ma chambre. Il fait partie des premiers sortis. J'y tiens beaucoup. C'est qu'il ne s'agit pas uniquement de fils de soie. Il s'agit des fils que ma grand-tante avait achetés au Monoprix en bas de chez elle. Ce chez elle où elle me faisait de vrais chocolats chauds épais avec des pains au lait si moelleux...


=^,,^=

Publié dans xxx

Commenter cet article

Anne-France 07/12/2008 09:28

Pour répondre à ta question :- ça c'est sa boutique sur le net  http://www.fleurdelinetboutondor.com/- ça c'est son blog http://fleurdelinetboutondor.over-blog.com/et l'adresse à Dinan c'est 9 rue du Petit Fort (rue du Jerzual)si tu y vas, fait des photos !!!!!!

MiC 07/12/2008 23:29



ah ben oui, la fameuse rue du Jerzual qui est si sympa à descendre.... mais qu'il faut remonter ensuite. quel enfer ! promis, la prochaine fois que j'y vais, je fais
une halte là-bas.



Pooka 07/12/2008 01:51

Alors, j'habite en ce moment (après 6 ans aux Chartrons) au cul du Musée d'Aquitaine, soit à 100-200m à vol d'oiseau de l'angle Sainte-Cath/Alsace-Lorraine.C'est un quartier un peu pourrave aujourd'hui, bourré d'étudiants sans aucune manière qui foutent un bordel monstre jusqu'à pas d'heure (non, je ne suis pas une vieille aigrie ). Les quatres angles des rues sus citées sont occupées par : une Mie Caline et trois marchands de godasses et/ou fringues.La visite virtuelle de Bordeaux est terminée pour ce soir, n'oubliez pas le guide en sortant merci de votre bon coeur

MiC 07/12/2008 23:27


alors, je te raconte : au coin de la rue Sainte-Catherine et du cours d'Alsace-Lorraine, il y eut longtemps une boutique de fringues qui s'appelait quelque chose comme
"Love". avant, c'était une bijouterie. tenue par la mère de Mère et son mari. La soeur du mari, ma grand-tante, donc, habitait au-dessus, un appartement qui donnait Rue du Loup.
tu vois ?


souricette christelle 06/12/2008 21:56

Morte de jalousie devant les fils de soie si bien mis en valeur et tes trésors ! :-)

MiC 07/12/2008 00:21



tiens, ça me fait penser que je pourrais faire-montrer ce que j'ai brodé avec quelques-uns de ces fils de soie....



malilène 06/12/2008 20:50

moi je bave!! ah! mélancolie quand tu nous tiens! j'ai dans mes tirroirs  un tout petit morceau de tissus dans lesquels ma Mamie piquait ses aiguilles. un vrai trésor! j'essaye désesperement d'en conserver l'odeur! l'odeur du placard à merveilles qu'elle ouvrait pour nous apprendre à broder et à tricoter.......

MiC 07/12/2008 00:20


pas t'inquiète : l'odorat est le souvenir qui perdure le plus longtemps.  


Francoise 06/12/2008 18:23

Whaaaaaaaaaah..... Et non, Madame, je ne bave pas, je sais me tenir en société. Mais whaaaaaaaaaaaaa.......

MiC 07/12/2008 00:17



Françoise, va chercher une éponde, les touches de ton clavier flottent...



Waldo 06/12/2008 16:26

ben moi grand'maman ne brodait pas alors... c'est super tout ça ! ça donne envie de tripoter !!!

MiC 07/12/2008 00:16



tu viens quand tu veux : je n'ose pas entamer le baluchon. le premier baluchon est resté en l'état des semaines et des semaines....



Mirelha 06/12/2008 13:48

C'est super beau ! Quelle chance ! moi, ma mère était aussi du genre "je jette" !Demande à T'Agathe de t'aider à trier ! J'ai souvenance d'un "déchiquetage" de "gratte-pattes" me semble-t-il ! Cela devrait le faire... Bon Marché (on est samedi, non ?)

MiC 07/12/2008 00:15



eeeh non, pas de Marché des Lices ce matin, pour cause de grosse flemme. il faisait pourtant un soleil splendide, qui a duré toute la journée. alors que la météo
annonçait de gros nuages (crétins, va !)



Anne-France 06/12/2008 11:19

Ca c'est un héritage ! tu as de la chance d'avoir eu ta grand-tante !!! moi personne pour m'offrir ces merveilles... du coup je me balade très souvent sur une mercerie ancienne qui est Dinan ! hélas par internet... je ne peux pas plonger mes mains dans ces trésors...

MiC 07/12/2008 00:14



voui. ce qui est rigolo, c'est que c'est ma grand-mère de l'autre côté de la famille qui m'a mise au xxx.
Dinan... elle est où donc, cette mercerie ?



chatplin 06/12/2008 11:17

Hum, j'adore ce post tout doux, avec une pointe de nostalgie cacaotée dans la chatoyance de la soie. Magnifique le cadre.J'ai la chance moi aussi d'avoir hérité de plein de jolies matériel (dont des rubans de dentelles, des ciseaux et un dé en argent troué à force d'être usé) d'une mère-grand couturière.

MiC 07/12/2008 00:14



commentaire fort joli, dis donc. tu les mets en valeur comment, les trésors de ta mère-grand ?



Joelle 06/12/2008 10:02

oupssssssssssss "'moi qui appartienS" bien sûr !

MiC 07/12/2008 00:13



personne n'avait rien vu !



violette 06/12/2008 09:38

et bien, MIC, tu m'as donné les larmes aux yeux... tu as de la chance d'avoir une maman qui garde les trésors d'avant ; moi, la mienne, c'était plutôt comme dit la chanson "formica et ciné", je ne te dis même pas les trésors qui sont partis à la poubelle (dont un édredon en trapunto sur tissu jaune or ! GRRRRRR !)Bravo, MICmother ! Je vous adore.

MiC 07/12/2008 00:13



faut pas pleurer, voyons. l'édredon en trapunto, je comprends, je comprends.... j'avais des vues sur un édredon doré tout simple mais plein de souvenirs chez ma
grand-mère de l'autre côté de la famille. mais celui-là est passé aux oubliettes familiales, avec tout le reste d'ailleurs !



Joelle 06/12/2008 09:26

J'avoue avoir plus vibré à l'évocation du chocolat chaud qu'au reste des images qui se heurtent, chez moi qui appartient aux unhappy many, à une montagne d'incompréhension. Mais le chocolat, ça oui, sans photo, j'en ai pourtant goûté l'onctuosité, senti l'arôme ... Tiens, je vais aller me refaire un thé pour oublier ces évocations et ne pas être tentée de me lancer dans un triste plagiat perdu d'avance.

MiC 07/12/2008 00:11



tu sais qu'ils font des thés au goût de chocolat !



Soleil 06/12/2008 09:13

Et bien...il y en a des broderies à faire avec tous ces fils ... Bon courage...Biz Soleil

MiC 07/12/2008 00:10



note à moi-même : ne plus acheter de fils. ni de toile. ni de grilles... jusqu'à la fin de l'année !



Mère 06/12/2008 00:34

Ma toute bonne, Que c'est donc joli ce que vous dites sur votre grand tante, je suis vraiment heureuse que ce petit baluchon vous ait apporté tant de joie !Une petite rectification, toutefois, à l'angle du cours d'Alsace Lorraine et de la rue Ste Catherine, c'était un Prisunic dans lequel ta propre mère et sa soeur avaient coutume de faire de gigantesques parties de cache cache, cavalant dans tous les rayons et semaint une joyeuse panique ... jusqu'à ce que le directeur, lassé des plaintes de son personnel (il y avait de quoi, je le reconnais humblement) aille voir mon père pour lui demander très gentiment (ils se connaissaient bien) de expliquer qu'un magasin n'est pas un terrain de jeu. Nous fûmes donc priées, calmement mais fermement, de mettre la pédale douce. Dommage, on s'amusait bien !Je crains, hélas, de n'avoir plus de baluchon dans les profondeurs de mes armoires ! Mais je ne désespère, lors de ma prochaine crise de grand rangement, d'y trouver encore deux ou trois petites choses susceptibles de vous plaire.Et c'est vrai que ce tableau est une petite merveille, la photo ne rend hélas pas l'aspect soyeux, qui accroche si bien la lumière de ces écheveaux.Quant aux chocolats qu'elle préparait, je n'ai jamais réussi à en percer le secret, hélas, malgré mes nombreuss tentatives !

MiC 07/12/2008 00:10



le chocolat, elle y mettait du lait, du chocolat et ?? et ??? ????? et c'était si bon...



Pooka 06/12/2008 00:13

Il y a avait un monoprix cours alsace-lorraine? Sans rire?Du coup, ta grand-tante devait habiter à quelques centaines de mêtres de chez moi

MiC 07/12/2008 00:08


ben non, m'a gourrache. Mère a rectifié. fais-moi sourire : tu habites où ?


choukette 05/12/2008 22:48

Voilà un joli trésor bien précieux! Dans ma famille je suis la première à avoir commencé la broderie! (et j'ai pas encore 35 balais!)

MiC 07/12/2008 00:08


faut un précurseur en tout !!!