MiC a testé pour vous : la ponction du kyste bipolaire au sein gauche

Publié le par MiC

Rien qu'au titre, j'ai perdu le peu de public mâle qui ose fréquenter ce blog.
héhéhé

Or donc, dans la série "démystifions le mythe", me voici venue te conter la dernière boutade de mon opulente poitrine.

Pour illustrer cet article, je te présente, public-chéri-mon-amour, l'objet du délit [
ah, quelques mâles reviennent]

Image hébergée par servimg.com C'est bien moi, tu reconnais la grenouille !

Ces deux abrutis avaient déjà eu l'occasion de me faire
quelques frayeurs [clic]. Crois-tu qu'ils se seraient tenus à carreau en se lovant gentiment dans une lingerie follement élégante ? [Ravages, quand même, quand même]

Que tchi !

Bon, pour être tout à fait franche, un seul d'entre eux est coupable : celui sur la droite de cette photo. Mon lolo gauche si tu as bien suivi... Figure-toi qu'il y a quelques semaines, il m'a fait le coup de l'Alien [le seul, l'unique, le vrai... celui qui te grandit à l'intérieur de ton corps et s'expulse vers l'extérieur]. Si je te le dis! En deux jours, l'y est poussé un embryon dont j'avais senti la présence un samedi que j'enguirlandais m'Agathe [okay, j'essplik : quand j'enguirlande m'Agathe, je hausse le ton, je fronce le sourcil et je croise les bras - c'est d'une efficacité inouie, tu t'en doutes]

Dès le lundi -grâce à l'efficace Paulette- j'étais chez l'échographe à deux pas de mon taf. Une heure trente d'attente pour être reçue par un crétin on ne peut plus désagréable, qui commence à me disputer parce que ce ne sont que des kystes, que je le sais que j'ai des kystes vu les échos qu'il a sous les yeux, et que les kystes ça gonfle, c'est normal. Et le voici qui se met à grommeler sur ces femmes qui paniquent pour un rien.

Tu me connais, douce et patiente [mais pourquoi jamais personne ne veut me croire] je lui ai rapidement dit sur un ton méchamment agacé: "Vous, des seins et des kystes, vous en voyez passer à longueur de journée ! Pour moi, c'est une première"

Nanmého.
Faut pas agacer une MiC inquiète et un poil paniqué.

Parce que des kystes, voui, j'en fais une petite culture, discrétos, au chaud dans mes doudounes [même que c'est légal] Mais personne ne m'avait jamais dit que ça grandirait comme ça, en tirant et en faisant mal [un Alien, je te dis !!!] Et puis on nous dit bien, à nous les greluches, que dès qu'on sent un truc pas normal au niveau de nos appâts mammaires, faut agir vite et bien.

Alors, hein !
Bon.

Et en plus, tu sais quoi : mon kyste... il est bipolaire !!! [voui, je sais, tant que c'est pas le cerveau...] Sur le ton aimable que tu lui devines, le crétin d'échographe me dit qu'il faut ponctionner mais là, c'est bon, il n'a pas que ça à faire. Qu'il faudra prendre rendez-vous. C'est çaaaaaa. Z'inquiétez pas, docteur, c'est pas à vous que je vais confier le vidage de mon néné gauche.

C'est que, toujours grâce à la précieuse Paulette, j'ai rencontré le Dr K.,  l'échographe le plus tip-top qui soit ! Humain, gentil, attentionné et doux. Du jamais vu ! Et comme ce docteur était en vacances en août, j'ai attendu son retour hier, pour lui confier, à lui et à lui seul, la rude tâche d'éliminer le monstre qui continuait de squatter mon robert gauche [y'a pire pour rentrer de vacances, non ?]

Voui, c'était hier.

Je flippais méchamment, tu t'en doutes.
Que même je me suis laissée aller à répondre à cet ami_très_cher qui me disait :
-"Oh mais allons..."
-"Imagine un peu qu'on te plante une aiguille dans la roubignolle gauche, hein... " [si jamais un garçon était resté... parti!]

J'étais tellement angoissée que j'en ai oublié de prendre Georgia. T'as qu'à voir. M'a donc fallu me rendre au Centre Cial -près duquel est le centre d'imagerie- toute seule. J'y suis arrivée! Allez, j'avoue... c'est sur le chemin du Marché des Lices, Carlos commence à connaître.

Attente dans la salle idoine. Arrivée du Dr K., adorable et rassurant. L'examen commence. Précision : le Dr K. ne presse pas le tube de gel à 15 cm au-dessus de ses patientes: il s'en met sur les mains et étale en s'excusant  [hein que c'est autre chose !] Ce type est tellement humain qu'il est tout heureux que les masses qui peuplent mon opulente poitrine soient toutes sombres.

Car, et ceci est une information capitale pour nous les filles : si c'est sombre à l'échographie, c'est tout bon !

Triste constat : l'Alien est toujours là. Du fait de la pesanteur, cet andouille a migré vers le bas, mais il est là.
Donc on ponctionne.
Respire
Respiiiiiiiiiiiiiiire
Respi-i-i-i-i-i-i-i-i-i-i-re

Bétadine. Gel stérile. Seringue. Aiguille.
Aiguille ?
Aiguille !

Roh punaise, on vient de changer de film, là. Ce n'est plus Alien mais La Mort du Vampire. Vers la fin du film. Tu sais, quand le gentil s'amène avec un pieu en argent qu'il va planter dans le coeur du monstre. Sans rire, l'aiguille doit faire 50 cm de long et 3 cm de diamètre. J'exagère ?

Oh.....
à peine

Bon, tu es futé et attentionné, tu as compris le principe de l'intervention: on plante l'aiguille dans le sein, on vise le salopard d'enf.. de kyste et on le vide. Sous contrôle échographique bien sûr. Youplaboum c'est parti. Ça pique, normal. Tout à fait supportable, dis donc. Le Dr K. me fait suivre l'aiguille sur l'écran. Ça m'occupe.

Zloup, le kyste est vidé.
Même pas mal, dis donc
Au temps pour toi, cochonnerie d'Alien. niark niark niark

Soudain, le charmant Dr K. devient bien moins charmant [
il lui pousse des canines, ses yeux brillent dans le noir... non, mais faut que j'arrête de lire des âneries, moi] : il décide de racler les fonds de tiroir. Alors là, public-chéri-mon-amour, je te l'avoue. Ce fut moins cool. Respire. Respi-i-i-i-i-i-i-i-i-i-i-re. 30 secondes. Pas plus. Et c'est fini.

L'Alien s'est transformé au contact de la lumière en "5 ml de liquide gris" [rapport d'expertise faisant foi, faxez-moi ça à Mulder] qui ne mérite même pas un passage en labo. Éliminé, l'Alien. Et toc. Dans ta face ! Toute guette, je me redresse. Dr K. se retourne d'un bloc "Doucement, Madame MiC, vous avez encore une aiguille dans le sein".

Ah tiens, oui.

Retour dans la salle d'attente [voui, je me suis rhabillée.... j'ai le sens du ridicule, moi, madame] Récupération de la carte vitale qui était restée en otage. Je ne peux même pas jouer à la marchande et écluser quelques-uns des billets dont je me suis munie:  ma mutuelle prend en charge. Achat d'un sandwich [et d'un gâteau au chocolat, pour éviter le malaise, tu sais bien] et retour au taf.

Fin de l'aventure.
Repos.

Donc, note que si tu dois subir ce type d'intervention [me doute qu'à ce stade du mon récit, plus un mâle ne subsiste] tu peux y aller tranquillou. Bien sûr, si tu as possibilité de te faire accompagner par une charmante personne [Gary, Georges, Gillian] tu souffriras terriblement et un gros câlin d'une heure est obligatoire dans les 10 minutes suivant l'intervention.

Si c'est vrai
C'est écrit dans un éminent blog médical
Celui que tu lis présentement

Commenter cet article

cath06 30/09/2008 19:49

Il faut vraiment que j'arrive à lire tes articles au jour le jour, autrement je rate des "aventures" inquiétantes, mais tellement bien vécueschapeau bas, Madame MiC, tu es vraiment très courageuse (mais aussi très drôle)

MiC 30/09/2008 21:48



ben oui, surtout que je m'applique à en faire au moins 5 par semaine ! je ne suis pas courageuse, juste pipelette
à bientôt



mimi 08/09/2008 00:54

et si je te raconte dame mic, mes avantures concernant mes roberts, je t'assure que tu rirais, la dernière aventure, c'est passé chez une radiologue de mon coin, celle ci en voyant mes seins c'est affolé, et m'a demandé d'aller de suite revoir mon gynéco, qui a tel à un chirurgien, d'une ville plus important me disant qu'il faudrait retirer, une bonne partie du sein. le rendez vous étant donné l'urgence s'est fait le lendemain midi, entre deux autres rendez vous gentil n'est ce pas. J'y vais avec une amie.et là le type me dit, écouté, je vais tel à curie pour qu'il vous prenne le plus tot possible ! ah! bon, je me dis que cette fois, j'ai vraiment un cancer ! pétard ! donc rendez deux jours plus tard toujours à midi et demi entre deux à curie ! le monsieur le professeur est un ami du chirurgien, celui lui ne s'affole pas, mais me dit qu'il faudra faire des prélèvements ! ben oui, chez moi c'est les galeries lafayette ou le bhv, on y trouve tout depuis longtemps !donc r des v plus tard, une semaine se passe et je me retrouve donc, sur un plateau ou je ne dois pas bouger, bien sur, avec le sein qui passe par un trou, les praticiens sont en dessous de moi, me voici entouré de bande et autre pour que le sein ne bouge pas !une heure et demi plus tard, je peux dire que la relaxation, m'a pas mal aidé, mais pafois j'avais mal moi ! enfin une heure et demi et pas mal d'allée et venue avec des morceaux de mon robert qui se baladaient, et après les avoir entendu parler des cadeaux de noel qu'ils allaient faire. je suis passée à la piece a coté ! pour que je me remettre de mes émotions, que je me remette quelques vêtements,( oui, je ne voudrais pas que les personnes dans la salle d'attente tombe raide devant l'horreur que je suis. La peur tu sais ? avant de rejoindre mon dh, qui attendait avec patience dans l'entrée je pensais deja a l'attente !attendre trois semaines avant d'avoir les résultats ! c'est d'ailleurs ce que je préfère .....trois semaines plus tard, et bien j'avais rien, je peux te dire que j'étais contente, c'était la deuxième fois que les radiologues et autres médecins s'affolaient !!la première fois mon fils était tres jeune, et là, j'avais vraiment eu peur, maintenant si cela m'arrive, j'ai élevé mon fils alors bon ! c'est pas aussi catastrophique que cela ! 

MiC 08/09/2008 20:59


punaise, mais mon aiguille dans le nibard, c'est RIEN DU TOUT !!! t'es courageuse, toi. la prochaine fois qu'ils s'affollent, tu leur en colles une de ma part, tiens
!


Bertrand 04/09/2008 09:04

Maintenant que tu le dis, je me demande si je n'ai pas un testicule plus gros que l'autre.Bouge pas, je vais vérifier.

MiC 04/09/2008 22:04


alors, ça donnquoi ? raconte ! c'est qu'on s'inquiète, nous.......


cecile padechichi 03/09/2008 22:35

Ah comme tu es courageuse. Tu sais l'été dernier je trouvais mes seins un peu bizarement gonflés. Comme il était un peu tôt pour la déco de Noël, je suis allée montrer ces nouvelles boules à ma chère docteur. Qui m'a rassurée en me disant : "il n'y a pas de ganglions, ce n'est surement pas grave !"Un charmant docteur m'a doucement échographié et palpé (hum ! tant qu' à faire ....) et m'a annoncé de jolis kystes.J'attends que cela fasse mal pour passer à l'étape suivante que tu nous décris ici.Mais qu'est ce que j'ai flippé !!!!

MiC 04/09/2008 22:04


les kystes, c'est pas grave. franchement, si tu dois te les faire vider, n'hésite pas à le faire. maintenant que je t'ai raconté, tu as compris que c'est tout à fait
supportable. et si ton échographe est charmant... ma foi... autant y aller, hein ?


Lily 03/09/2008 21:10

Là, je dis respect. Belle leçon de courage !Et heureusement que l'alien ait été inoffensif.

MiC 03/09/2008 21:48


mah non, c'est pas du courage, voyons ! ce n'est qu'une ponction de rien. inévitable de toutes façons....


Martine27 03/09/2008 18:32

Morte de rire encore. Ceci dit j'ai failli y avoir droit aussi, mais va savoir pourquoi mon alien personnel s'était résorbé tout seul comme un grand le jour du rendez-vous j'avais du lui coller la frousse

MiC 03/09/2008 21:47


c'est une hécatombe : z'êtes tous morts !!!
ton Alien est un p'tit joueur, donc


Mère 03/09/2008 16:27

U'est-ce qu'il aurait pris, ton premier toubib, si j'avais été devant lui ! Y'en a qui se prennent vraiment pour des cadors. Un bon truc que j'utilise à l'occasion, c'est de leur rappeler que c'est moi qui ai payé leurs études (dans votre cas, ma chère fille, étant donné votre jeune âge, dites leur simplement que ce sont vos parents), généralement, ça les calme ! Pour le second (j'imagin qu'il n'y en aura pas de 3è), unpetit diner aux chandelles pour le remercier d'être si sympa ? Non ? C'est vous qui voyez !

MiC 03/09/2008 21:47



euh... il devait friser les soixante ans le toubib. alors c'est pas moi qui allais lui dire que je lui ai payé ses études. allons. et pour le second, non. restons
professionnels, voyons. vous avez de ces idées, Mère ! (suis ravie que vous sachassiez comment commentationner=



Waldo 03/09/2008 14:18

ben didon ! moi j'ai pas réussi à en rire de ma ponction ! une biopsie qu'il a appelé ça le doc ! et pis, un mal de chien ! aaaaahhhh et personne pour me consoler hein !!! bref, faudrait que j'arrive à en rire, mais nan, j'arrive pas, même si tout est bien qui finite bien à la fin !!

MiC 03/09/2008 21:45


ah mais une biopsie, c'est pas pareil. une biopsie, c'est un bout de chair qu'ils prennent. moi c'était que du liquide !
j'ai eu le coup de la biopsie pour le cancer que je me suis offert il y a quelques années. j'ai traité le gynéco de sadique et de boureau. !
il m'a répondu : certaines de mes patientes ne sentent rien.
à quoi j'ai rétorqué que les pauvres... quelle triste sexualité !
hihihi


Bertrand 03/09/2008 11:51

N'empêche que ce n'est pas joli joli de ne pas citer ses sources d'inspiration...http://www.obion.fr/blog/post/2008/08/27/Comment-augmenter-le-nombre-de-visiteurs-de-son-blog-part-2

MiC 03/09/2008 21:43


pfff, même pas vrai : je viens d'aller consulter mes statistiques. le temps que je comprenne comment ça fonctionne... je suis à 160 maxi !!!!!!!!!!! alors c'est même
pas vrai ce qu'il dit. alors hein !
ceci dit, j'aime vraiment bien ce petit zoizeau


Francis 03/09/2008 11:31

J'ai d'abord failli pousser le hurlement du loup de Tex Avery en ouvrant ton article, puis je me suis dit que j'allais attendre de savoir de quoi ça cause dans le salon pour dames. Evidemment ça calme un peu. Et puis c'est si bien raconté. Heureux que ça se termine si bien. Et si ça peut te rassurer, j'ai eu la même chose. Dans le genou. Oui le gauche aussi. On m'a injecté un liquide incolore genre limonade et on m'a aspiré un tango panaché.Quoi ça n'a rien à voir ?Ah bon...Bon, maintenant que tout est ok, je peux ?Whaouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu !!!!!!

MiC 03/09/2008 21:39


mais on avait dit que c'était un article pour filles ! pour le genou, non, ça n'est pas la même chose : y'avait pas d'Alien dans ton genou. et toc !


Potiron 03/09/2008 10:00

Aie!!! j'ai mal en te lisant. Douillette comme je suis j'aurais demandé une anesthésie et du valium pour me calmer.Courageuse que t'es... ah ces mecs docteurs qui enguirlandent pour un rien. Ya quelques années je m'étais fait enguirlander pour avoir demandé une mammographie alors que je n'étais pas dans la gamme d'age à risque!!!!!  Je lui ai aussi balancé quelques exemples perso à la figure et il s'est un peu calmé!!! Nonmého!!! Comme si une mammo c'était une partie de plaisir!!!!bon l'épisode est fini pour toi? Hein???? bizzzzz

MiC 03/09/2008 21:37



le valium, non. l'anesthésie pour une piqûre ?
punaise, les mammos... quel régal !



Cath la Cigale 03/09/2008 09:05

L'intensité de l'humour traduit-elle l'intensité de l'inquiétude ??? Tu as de très jolis lolos (ceci dit sans aucune intention scabreuse de ma part lol !!!) et c'eut été dommage de les brutaliser outre mesure !!!Bravo pour le récit et bien fait pour le kyste... non mais....

MiC 03/09/2008 21:36


tu vas rire, mais la perspective de rédiger l'article me permet de prendre de la distance. merci pour le compliment : c'est un de mes rares atouts de charme.


Bertrand 03/09/2008 09:02

Muhahahahahaha ! ALIEN V : le retour de l'alien bipolaire.C'est du bon, ça, coco, je commence à écrire le scénario.

MiC 03/09/2008 21:35



oh oui, je veux, je veux lire le scénario !!!



paulette 03/09/2008 08:55

Tu as eu de la chance sur ce coup là... le lundi, c'est le Docteur K.  Imagine que tu attendes deux jours : le mercredi, c'est le Docteur H.  Tu aurais vu si le beau Greg t'aurait passé le gel à la mano...

MiC 03/09/2008 21:34


roh punaise, t'inquiète qu'il sortait le tube de gel, illico je fonce fermer la porte à clef et je tamise les lumières. héhéhé et je lui demande SURTOUT pas son
avis


Francoise 03/09/2008 08:33

C'est ça que j'ai loupé, le mâle d'accompagnement. Mais il faut aussi être sûre que c'est pas lui qui va tourner de l'oeil....

MiC 03/09/2008 21:32



tiens, ça me fait penser qu'il faudrait que je raconte un jour comment le futur papa s'est vautré dans le couloir à chaque accouchement....bien sur
que non, le mâle d'accompagnement attend dans la salle d'attente, et il profite de cette attente pour aller acheter des chocolats et/ou des fleurs.



Anne-France 03/09/2008 08:26

c'est génial la façon dont tu racontes ça ! au moins on est prévenues : c'est indolore !Par contre y a un truc qui m'a fait lever un sourcil : ton dr K t'a étalé le gel à la main sur ton lolo ??? il s'est pas fait un peu plaisir là ??? hein ???En tout cas je suis super contente que c'était qu'un kyste et rien de plus !

MiC 03/09/2008 21:31


t'inquiète, il l'a fait de façon professionnelle, ça n'avait absolument rien de sexuel. ça faisait limite chirurgical !


Elisabeth 02/09/2008 23:07

ça consiste en quoi un kyste bipolaire, c'est rond comme la Terre et il y un Pole Nord et un Pole Sud ? Non, sans rire, explique ! Et puis ça suffit la ponction ? Chapeau de rire malgré l'inquiétude et de trouver moyen de nous faire rire aussi .....

MiC 02/09/2008 23:09


kyste : affection bénigne constituée d'une cavité isolée par une paroi et remplie d'un liquide plus ou moins épais
en clair : une boule qu'est pas à sa place. hihihi



MuP 02/09/2008 22:57

Ouf, j'avais hâte d'arriver à la fin, tu m'as fait peur MiC ! Enfin bon, tout est bien qui finit bien, et tant mieux ! Ca va pas de nous foutre la trouille comme ça non ???

MiC 02/09/2008 23:10


mah non, faut pas avoir peur !!! c'est le vampire ou l'alien qui t'a fait cet effet ?